Notre offre

Principe de fonctionnement

Le fonctionnement d’un moteur de recherche se décompose en trois étapes :

  • La collecte des données : Les moteurs de recherche disposent de modules de captation appelés connecteurs qui leur permettent de se connecter aux différentes sources de données et de récupérer les informations ciblées.

  • L’indexation des données consiste à extraire les mots significatifs de chacune des sources. Les mots sont enregistrés dans une base de données propriétaire sous forme d’index.

  • La recherche concerne la partie requêtes du moteur qui restitue les résultats de la recherche. Un algorithme est appliqué lors de cette étape afin d’interpréter au mieux la requête (via différents traitements linguistiques) et de donner des poids variables aux mots recherchés afin de trier les résultats par pertinence.

Architecture

Sans avoir à modifier l’existant technologique, le moteur de recherche s’intègre de façon complètement transparente dans votre système informatique. Selon les besoins et les contraintes techniques, il peut être hébergé sur un ou plusieurs serveurs. Ainsi quel que soit le nombre de documents et le nombre de requêtes, la mise en place d’une architecture adaptée permet d’assurer une haute disponibilité de la solution et un temps de réponse moyen inférieur à une seconde. Certains éditeurs proposent d’exploiter eux-mêmes la solution en mode hébergé (SaaS).

Intégration

Que ce soit de façon autonome ou au sein d’une chaîne applicative plus complexe, l’intégration d’un moteur de recherche sur vos pages est très simple car la plupart se présentent sous la forme de services Web accessibles depuis n’importe quelle application. Les requêtes peuvent être soit transmises directement au moteur qui se charge de générer une réponse complète et exploitable par le programme client soit transiter par une application intermédiaire (portail web, application métier) qui récupère les réponses.


  • Connexion aux sources de données via des connecteurs – Création d’index optimisés
  • Envoi de la requête sur le front qui la transmet au moteur de recherche
  • Envoi du flux de résultat sur le front

D'un point de vue fonctionnel

Pendant longtemps, beaucoup se sont contentés de la fonctionnalité de recherche native des CMS ou autres bases de données. Les limitations de ces fonctionnalités apparaissent rapidement : les fautes de frappe ne sont pas reconnues, la recherche est limitée à l’environnement pour lequel elle a été développée de manière spécifique et ne permet pas d’avoir accès à des sources de données hétérogènes, le temps de réponse sur du gros volume est long… Par conséquent, on se retrouve dans beaucoup de cas avec des pages sans résultat (effet de silence) ou à l’inverse trop de résultats non structurés (effet de bruit) rendant la recherche d’informations extrêmement difficile voir inutilisable.

Un moteur de recherche permet, au-delà de la recherche plein texte, d’apporter de nombreuses fonctionnalités améliorant considérablement la recherche d’informations telles que :

  • Le calcul de la pertinence des résultats (calculs statistiques et sémantiques, prise en compte de règles métiers …).
  • Les traitements linguistiques (gestion des synonymes, tolérance orthographique, gestion du pluriel, extension sémantique, traduction …).
  • La tolérance orthographique (recherche floue, suggestions orthographiques).
  • Les facettes de navigation (exemple : affinage par prix, type de contenu, langue, auteur, source etc.).
  • L’organisation des résultats (regroupement, catégorisation, mise en avant de contenu ...).
  • L’auto-complétion.
  • La mise en relation de contenu (articles similaires, produits liés).
  • L’extraction de concepts (référentiels, entités nommés : sociétés, personnes, lieux …).
  • Recherche plein texte avec traitements linguistiques (tolérance orthographique, gestion des pluriels, dictionnaires métiers …)
  • Auto-complétion : Suggestion d’expressions au moment de la saisie
  • Tri des résultats : Différents tris des résultats et possibilité de prendre en compte les règles de gestion du métier
  • Panier de recherche pour capitaliser l’information
  • Suggestion d’articles / produis similaires / complémentaires
  • Facettes de navigation : Catégorisation et affinage des résultats
  • Mise en avant de contenu
  • Géolocalisation des résultats

En entreprise

Selon IDC, les utilisateurs consacrent en moyenne 48 % de leur temps à rechercher et à analyser des informations (soit environ 9h30 par semaine), ce qui coûte à une entreprise environ 22400€ par employé par an… (Etude IDC : "The HiddenCosts of Information Work").

Aujourd’hui, en entreprise les données prolifèrent et sont enfermées dans des applications constituant des silos hétérogènes qui imposent des structures et des méthodes d’accès spécifiques.

Les fonctionnalités de recherche standards des systèmes de gestion de contenu ou portails ne permettent pas de rechercher dans l’ensemble des applications et renvoient souvent des résultats incompréhensibles.

En conséquent, l’employé perd du temps à chercher la bonne information, et bien souvent ne la trouve pas. Il y a une perte de productivité conséquente entre le temps perdu à rechercher et celui perdu à la rédaction d’un document qui n’est plus accessible.


Vos enjeux

  • Augmenter la productivité

  • Consolider les informations
  • Faciliter la gestion des connaissances
  • Favoriser la réutilisation des contenus
  • Favoriser l’échange et le partage des connaissances
  • Détecter des dysfonctionnements (gestion des versions, confidentialité …)

Apports d'un moteur de recherche

  • Non intrusif : Conservation de l’existant technologique et applicatif
  • Accès à plusieurs sources de données : Permet d’agréger toute source de données quel que soit le type de contenu.
  • Agile : Mise en oeuvre progressive avec une interaction pilotée par les attentes des utilisateurs
  • Performances : Temps de réponse rapide quel que soit le trafic et le volume de données améliorant ainsi la qualité du service perçue par les utilisateurs.
  • Pertinence : Bonne interprétation de la recherche, pertinence des résultats remontés et réduction du bruit ou du silence.
  • Présentation des résultats : Catégorisation, regroupement, représentation cartographique des résultats pour offrir une vision analytique.

En e-commerce

  • 93% des internautes estiment que la fonction de recherche sur un site e-Commerce est primordiale pour une bonne expérience d’achat.
  • 40% des visiteurs d’un site marchand utilisent le moteur de recherche interne.
  • 73% des visiteurs de site e-commerce quittent le site au bout de 2 minutes s’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent.
  • 54% des sites ayant implémenté un moteur de recherche, ont constaté une croissance importante de leurs chiffres d’affaires. 44% ont constaté l’augmentation du taux de conversion, et 40% une meilleure satisfaction client.

Les fonctionnalités de recherche natives aux CMS et plateformes de e-commerce renvoient souvent aucun résultat (alors que le produit est pourtant souvent présent dans le catalogue) ou trop de résultat qui ne correspondent pas forcément à la recherche et sont illisibles. De ce fait, le visiteur quitte le site, va chercher sur un site concurrent et ne reviendra sûrement pas.


Vos enjeux

  • Augmenter le taux de conversion

    Un internaute qui cherche achète deux fois plus qu’un internaute qui navigue

  • Améliorer la visibilité de votre catalogue

    Suggérer des produits, éviter les pages sans résultat

  • Fidéliser le client

    Les visiteurs trouvent ce qu’ils cherchent, les visiteurs satisfaits deviennent des clients récurrents.

Apports d'un moteur de recherche

  • Non intrusif : Conservation de l’existant technologique et applicatif
  • Accès à plusieurs sources de données : Permet d’agréger toute source de données quel que soit le type de contenu.
  • Agile : Mise en oeuvre progressive avec une interaction pilotée par les attentes des utilisateurs
  • Performances : Temps de réponse rapide quel que soit le trafic et le volume de données améliorant ainsi la qualité du service perçue par les utilisateurs.
  • Pertinence : Bonne interprétation de la recherche, pertinence des résultats remontés et réduction du bruit ou du silence.
  • Présentation des résultats : Catégorisation, regroupement, représentation cartographique des résultats pour offrir une vision analytique.